La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

865 Morceau du Big Piece

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

The Big Piece est le nom donné à une partie de la coque du Titanic, qui se situait sur le Pont C (cabines C-79 et C-81 qui étaient inoccupées durant la traversée) et qui s'étendait jusqu'au Pont D. Cette pièce est très certainement l'objet le plus fascinant du Titanic. C'est un énorme morceau du paquebot qui s'est détaché lors de l'impact avec le fond de l'océan. Les personnes nées plusieurs années après le Titanic, peuvent désormais voir un morceau de coque comme il fut vu par les passagers et les personnes qui attendaient sur le quai. Remonter la "Big Piece" ne fut pas une tâche facile. En effet, il a fallu deux essais et deux années de nettoyage, de restauration et de conservation avant qu'elle ne soit placée à l'Hôtel Luxor de Las Vegas pour l'exposition "Titanic: The Artifact Exhibition" et où elle restera certainement jusqu'en 2018.

La remontée de la Big Piece coûtait environ 17 millions de dollars. George Tulloch, propriétaire de la RMS Titanic, Inc, devait donc trouver des investisseurs pour récolter l'argent nécessaire. L'un des moyens qu'il trouva était de vendre 2000 billets pour l'événement au prix de 5000$, à bord du MV Majesté Royale et le SS Island Breeze, deux paquebots de croisière de luxe, qui allaient accompagner le bateau de George Tulloch jusqu'à l'endroit de l'expédition. La Big Piece pesait 20 tonnes et se situait à quelques mètres plus à l'est de la poupe du Titanic. Les 2 bateaux de croisière équipèrent chaque cabine d'une télévision en circuit fermé afin que les passagers puissent suivre l'évolution de l'expédition dans un leur confort. S'ils s'ennuyaient, ils pouvaient aller jouer aux machines à sous ou regarder un spectacle dans le même style que Las Vegas. La présence de ces divertissements contribua peut-être à une partie des réactions contre les plans de Tulloch. Avant l'expédition, George Tulloch déclara aux médias: "Vous ne pouvez pas apporter cette chose sans une recherche ".

Les spécificités d'essayer de remonter un morceau du Titanic étaient fascinants. George Tulloch en août 1996 déclara aussi ceci: "vous ne pouvez pas m'empêcher d'être impressionné par la réflexion et la planification qui est entrée en soulevant une pièce d'acier de 20 tonnes de 2,5 miles sous la surface de l'océan". Le Nadir, navire de sauvetage, et le sous-marin Nautile furent les principaux acteurs pour essayer de remonter la Big Piece à la surface après être restée sous l'eau durant 84 ans dans le noir total. 

8 sacs de flottaison furent utilisés pour faire la levée. Ces sacs furent remplis avec 20 000 litres de diesel empruntés au Nadir. Ils furent attachés à la Big Piece avec une chaine de 25 tonnes. Chaque sac pouvait soulever un poids de 3,5 tonnes. 

De nombreux facteurs devaient se passer exactement comme prévu.

L'équipe faisait face au problème de sous-estimer le poids de la Big Piece. En effet, le poids pensé était compris entre 15 et 18 tonnes. Si elle pesait plus, les 8 sacs de flottaison auraient eu difficile à la soulever. Elle dû également estimer la quantité de "boue". Si la Big Piece était enterrée trop profondément dans le fond de l'océan, l'aspiration crée par la boue aurait pu augmenter le poids pour remonter le morceau. Elle dû aussi examiner si il y avait une thermocline d'eau chaude (couche d'eau séparant le plus froid et le plus lourd). Si les sacs frappaient une de ces couches, leur puissance pour remonter la Big Piece aurait été neutralisée et tout ce serait mit à flotter dans l'Atlantique Nord. 

Le jeudi 29 août 1996, George Tulloch et les membres de son équipe réussirent la première partie de leur plan. Ils attachèrent donc des sacs verts et rouges à la Big Piece. Soudain, les sacs cassèrent et le morceau coula d'environ 60 mètres. À cause de la détérioration de la météo, l'équipe décida de remorquer la Big Piece jusqu'au Grands Bancs (au large des côtes de Terre-Neuve), où la profondeur n'était que d'environ 90 mètres. Les plongeurs pouvaient ainsi réparer la Big Piece de manière plus sécurisée et ensuite la remonter. Le Nadir se déplaça à 2 noeuds et commença à naviguer dans les eaux peu profondes, mais la météo empira et les vagues devinrent plus importantes. Le 30 août, les chaines de maintient cassèrent à 3h du matin. La Big Piece retomba vers le fond de l'Atlantique Nord et atterrit debout à 10 miles de l'épave du Titanic.

Finalement, l'équipage du Nautile alla couper les sacs qui étaient encore attachés à la Big Piece afin de récupérer le carburant pour le Nadir. Avant de quitter les lieux, l'équipe laissa tomber une plaque sur le morceau. Plus tard, George Tulloch déclara aux médias: "L'océan ne donne pas de quartier . Nous avons échoué sur cette tentative, parce que nous avons négligé de coordonner la technologie du 21e siècle avec la technologie du 19ème siècle du treuillage et du gréement . Nous ne ferons plus la même erreur".

Deux ans après, le lundi 10 août 1998, la Big Piece fut remontée à la surface avec succès par George Tulloch et son équipe. L'équipage passa encore un mois en mer, récupéra de nouveaux objets et photographia l'épave. Lorsque George Tulloch et toute son équipe retournèrent aux Grands Bancs, au large de Terre-Neuve, ils retrouvèrent la Big Piece encore debout sur le fond de l'océan. Ils utilisèrent des dispositifs GPS pour la retrouver assez vite. Ils soulevèrent la Big Piece en utilisant à peu près les même techniques que celles utilisées lors de la première expédition. Ils remplirent 6 sacs de flottaison avec du diesel, les fixèrent à la Big Piece avec des cordes de nylon et remontèrent le tout à la surface. Après cela, ils transportèrent le morceau sur le pont de leur navire de recherche et le bateau navigua jusqu'à Boston Harbor. Désormais, la Big Piece est exposée à l'hôtel Luxor de Las Vegas dans l'exposition: Titanic, The Artifact Exhibition, où elle restera jusqu'en 2018. Certaines rumeurs disent également qu'il se peut que le morceau revienne au Titanic Belfast, mais c'est la RMS Titanic, Inc qui décidera de l'avenir.

Après la récupération de la Big Piece, la conservation Solutions de Santa-Fe, la société qui fut chargée de restaurer le morceau pour les expositions, la plaça dans une piscine remplie avec une solution de carbonate d'eau et de sodium. Ensuite, l'équipe fixa des blocs de magnésium/aluminium à la coque où le sel du métal était attaqué. Le trempage de la Big Piece de déroula en deux phases: une fois durant 18 mois et la seconde durant 3 mois. Après cela, la Big Piece fut suspendue dans les airs et fut arrosée afin de supprimer les rusticles restants. Ensuite, elle fut recouverte d'un acide et traitée avec une cire microcristalline pour prévenir la corrosion.

Vidéo: RM Titanic Inc - The Big Piece

Vidéo: Raising the largest piece of Titanic to ever be recovered

Galerie d'images